Les sièges auto avec bouclier sont-ils réellement plus sécuritaires ?

Dans le but de protéger l’enfant, les sièges auto sont équipés d’un système de retenue qui peut être un harnais ou un bouclier. Le premier, le plus connu, est constitué d’un ensemble de sangles qui passent sur les épaules et le bassin du tout petit en vue de le retenir solidement dans le siège auto. Sur certains modèles de sièges auto, un bouclier remplace le harnais à 3 ou 5 points d’attache. Ainsi, avec les sièges auto avec bouclier, l’enfant est retenu par une protection (le bouclier) positionné devant lui. Ce dispositif, allié de la sécurité, constitue ainsi une alternative aux harnais classiques. Mais, les sièges auto avec bouclier sont-ils vraiment fiables, avec un niveau plus élevé de sécurité ?

Description et présentation

Un siège auto avec bouclier est un dispositif de retenue, équipé d’un système qui remplace le harnais et retient l’enfant dans le siège. Ce système est un accessoire qui est assimilable à un coussin d’air gonflé. Il est appelé bouclier d’impact ou de sécurité, parfois, la tablette de protection (quand il est assez large, les enfants l’utilisent comme une tablette de jeux). Il est disposé au devant de l’enfant, au niveau du ventre de l’enfant, généralement accroché sur les accoudoirs du siège auto. La ceinture de sécurité passe ensuite au dessus du bouclier en vue de le retenir. L’installation du bouclier est donc facile.

En cas de choc, il joue le rôle d’un absorbeur d’énergie et absorbe une partie du choc. En effet, il est constitué de matériaux qui amortissent les chocs. Certains modèles sont conçus avec le polypropylène expansé (PPE), un matériau hautement performant en absorption d’énergie. Aussi, lorsqu’une collision survient, cet accessoire maintient l’enfant et empêche toute éjection vers l’avant. L’enfant est retenu en toute sécurité. Le buste accompagne l’onde de choc et le corps de l’enfant s’enroule autour du bouclier d’impact.

Sécurité des sièges avec bouclier à travers les crashs tests

Les sièges auto sont soumis à des tests en laboratoire qui ont pour but d’évaluer le comportement de ces dispositifs de retenue en cas de collision ou de choc. A l’issue de ces tests appelés crash-tests, et réalisés par des organismes indépendants d’automobiles européens, les sièges auto les mieux notés, sont les sièges auto avec bouclier. Plusieurs modèles issues de divers fabricants obtiennent les meilleurs résultats en cas de choc frontal ou latéral.

Les résultats des crashs-tests réalisés par le TCS (Touring Club Suisse), l’ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club) et la Stiftung Warentest (StiWa), laissent, ainsi, transparaître une supériorité des sièges auto avec bouclier en termes de sécurité. Comme quoi, dans les laboratoires, au cours les tests réalisés, ces derniers sont plus sécuritaires lorsqu’ils sont comparés aux sièges auto classiques dotés d’un harnais à 3 ou 5 points d’ancrage. La technologie du bouclier d’impact serait, ainsi, plus sûre et plus performante dans la catégorie des sièges auto homologués pour le groupe 1/2/3 (9 kg à 36 kg) ou pour groupe 1 (9 kg à 18 kg), dans la configuration face à la route.

Sièges auto avec bouclier et protection de l’enfant

Ainsi, les sièges auto avec bouclier sont sensés mieux protégés l’enfant contre les divers chocs (frontal et latéral). La pression cervicale est réduite en cas de choc. Le dos, la colonne vertébrale et la nuque sont mieux protégés en cas de choc ou de freinage brusque. Le corps étant enroulé autour du  bouclier, les différents parties du corps, notamment la région de la conne cervicale, sont moins sollicitées. Installé en toute sécurité, l’enfant est protégé des fortes sollicitations grâce à cet absorbeur de choc qui absorbe également l’énergie qui est appliqué sur la ceinture de sécurité.

En dehors des crash-tests, la facilité d’installation, rend le bouclier d’impact plus sûr ; le risque de mauvaise installation de l’enfant dans le siège est réduit. Avec le système avec un harnais, il faut craindre un serrage insuffisant des sangles ou le risque de voir l’enfant se détacher en pleine conduite. Ces problèmes se posent moins avec le bouclier, car il est plus difficile pour l’enfant de s’extraire de ce dispositif.

Siège auto avec bouclier

Limites de la technologie bouclier d’impact en termes de sécurité

Avant qu’ils n’atteignent un poids estimé à 9 kg, les nouveau-nés et les bébés doivent être installés dans un dispositif de retenue, dans la configuration dos à la route. Dans cette configuration, le bouclier d’impact n’est pas utilisable chez ces petits passagers qui ne peuvent pas encore soutenir leur tête et ne peuvent pas s’asseoir seul dans un siège auto.

Ainsi, la technologie du bouclier d’impact n’est pas utilisable sur les sièges auto du groupe 0 (de la naissance à 10 kg) ou du groupe 0+ (de la naissance jusqu’à 13 kg). Aussi, elle n’est pas appropriée lorsque la configuration dos à la route (Rear Facing-RF) est mieux indiquée pour la sécurité de l’enfant. Aussi, si le bouclier est mal serré, il n’assure pas la sécurité de l’enfant.

Ce sont les essais réalisés dans les laboratoires qui font prévaloir les performances supérieures de la technologie d bouclier en termes de sécurité. Mais, faut-il le souligner, les situations des crash-tests sont bien différentes de la réalité et ne sauraient faire prévaloir, de façon absolue, un niveau supérieur de sécurité du bouclier dans les situations d’accidents qui surviennent dans la réalité, à savoir, les cas de choc rotatif, de dérapage, de tonneau ou de renversement. Dans ces différentes situations d’accident, qui s’avèrent plus complexes que le crash-tests, ou même en cas de choc frontal, les risques d’éjection partielle ou totale ne sont pas à écarter avec la technologie du bouclier.

 

De toute évidence, les sièges auto avec bouclier d’impact offre un certain niveau de sécurité à l’enfant. Mais, il est difficile de quantifier ce niveau et de l’estimer, largement, supérieur au siège auto doté d’un harnais. Le niveau de sécurité qu’il offre ne supprime pas les éventuels risques d’éjection partielle ou totale du petit passager en cas d’accident, tout comme l’on peut déplorer le risque pour l’enfant d’être capitulé vers l’avant, avec le harnais. Dans ces conditions, même si l’on peut apprécier la réduction de certains risques, il est difficile d’affirmer que le siège auto avec bouclier est plus sécuritaire.