Long trajet en voiture : comment préparer au mieux le voyage pour son enfant ?

Un long trajet en voiture avec un enfant en bas âge peut très vite tourner au cauchemar s’il est mal préparé. En dehors de l’habituel « sommes nous arrivés ? », de nombreux écueils peuvent miner le chemin des parents qui ne prennent pas le temps de préparer un long voyage en compagnie de leurs petits anges. Bienheureusement, il existe de nombreuses astuces pour transformer un long voyage en un moment très gratifiant aussi bien pour les parents que pour les enfants.

Veiller à la sécurité au cours d’un long trajet en voiture avec un enfant

Siège Auto Chicco Oasys FixPlus Groupe 2/3La sécurité constitue le facteur sur lequel il ne faut en aucun cas lésiner. Aucune improvisation ne saurait être acceptée, car il en va de la survie de votre enfant. En effet, plus le trajet est long et plus les risques d’accidents s’accroissent. Vous devrez donc prendre toutes les mesures pour donner de bonnes chances de survie à l’enfant en cas de collision. La législation exige que les enfants soient transportés dans un siège auto adapté à leur âge et leur taille.

Il existe une variété de sièges de sécurité pour effectuer tranquillement un long trajet en voiture avec un enfant. Bien que les styles, les modèles, les accessoires et le prix puissent varier, tous les sièges auto doivent respecter la même norme de sécurité. Il est important que votre enfant fasse le trajet dans un siège approprié à sa taille et à son âge, et que ce dernier puisse être installé correctement dans votre véhicule. Vous devriez toujours lire les instructions détaillées sur l’utilisation et l’installation de cet accessoire. Les nouveau-nés doivent être placés dans des nacelles ou des sièges coques devant être harnachés dans le sens opposés du trajet. Ces dispositifs supportent très bien le corps du jeune enfant et distribuent les forces de collision sur tout le corps, réduisant ainsi le risque de blessures au niveau de la tête et du cou. Les experts recommandent que les enfants utilisent ce type de dispositif jusqu’à l’âge de 2 ans.

Après l’âge de deux ans, les bébés peuvent être placés sur des sièges-coques qui se verrouillent dans la même direction que les autres sièges. Utilisables jusqu’à l’âge de 5-6 ans, ce type de siège est pourvu de harnais qui maintiennent l’enfant dans le siège. Les boosters ou rehausseurs sont la dernière catégorie de siège auto. Ils sont destinés aux enfants dont l’âge est compris entre 6 et 12 ans. Comme leur nom l’indique, ces dispositifs permettent de rehausser l’enfant de  sorte à ce qu’on puisse lui ajuster la ceinture de sécurité. Lorsque la voiture roule, les enfants doivent être installés dans leur siège. Il ne faut en aucun cas les en sortir pour les nourrir ou les consoler. On ne peut, en effet, prédire le moment où un avenir surviendra. S’il est nécessaire de calmer le bébé, il faudra trouver un endroit sûr pour se garer.

Prendre en compte le confort de l’enfant

PaysageSi vous voulez vous épargner les pleurs et les récriminations de vos enfants, alors vous devrez vous assurer qu’ils soient confortablement installés. Aussi bien le siège que la température à l’intérieur du véhicule doit être agréable. S’il est vrai que la sécurité est la première raison d’être des sièges auto, leur confort ne doit pas être non plus occulté. Optez pour des sièges rembourrés avec des matériaux confortables comme les mousses à mémoires de formes.

Si vous voyagez en été, le mieux serait de mettre en marche la climatisation, tout en veillant à ce que la température demeure agréable au cours d’un long trajet en voiture avec un enfant. En hiver, veillez à vêtir correctement les tout-petits et à mettre en marche le chauffage. Veillez également à ce que la voiture soit correctement éclairée et qu’il ne fasse pas trop sombre. L’idéal serait de placer l’enfant de sorte à ce qu’il puisse contempler le paysage tout au long du trajet. Ces précautions rendront le voyage plus supportable et vous éviteront les accès de colères qu’expriment les enfants lorsqu’ils sont dans l’inconfort. Prévoyez également des tours de cou pour leur permettre de dormir confortablement durant le trajet.

Prévoir de la distraction

Il n’y a rien de pire qu’un enfant qui s’ennuie au cours d’un voyage. Pour vous éviter la crise de nerfs, il est essentiel que vous prévoyiez des activités ludiques pour un long trajet en voiture avec un enfant dont l’âge varie de 0 à 10 ans. Une astuce consiste à laisser l’enfant choisir les jouets qu’il emportera. Ne faites pas le sac de l’enfant, mais donnez lui cette responsabilité en vous contentant de le superviser. Prévoyez des bandes dessinées, des activités de coloriage et autres jeux éducatifs. Tirez également profit de la puissance technologique actuelle en vous équipant de tablettes numériques sur lesquelles vous pourrez télécharger une pléiade de jeux et d’applications.

Vous pourrez même y charger des films qu’ils pourront visionner pour tuer le temps. Afin d’avoir l’assentiment de l’enfant, planifiez les haltes avec lui et émaillez le programmes du voyages avec de brèves haltes dans centres de distraction. Prévoyez de quoi grignoter et boire dans la voiture. Vous ne devriez en aucun cas être à court de friandises et autres encas. Munissez-vous de boissons fruitées et lactées fraîches avec lesquelles, ils pourront étancher leur soif. Les enfants, comme nous le savons tous, adorent la restauration rapide. Si vous voyagez avec des enfants de plus de 5 ans, n’oubliez pas de faire une halte pour faire le plein de burgers ou d’autres en-cas.

 

En tenant compte de divers aspects comme la sécurité, le confort, la distraction et la restauration, il est possible d’effectuer un long trajet en voiture avec un enfant sans craindre de devenir hystérique. En préparant d’avance le déplacement, il est possible de transformer ce qui pourrait être un cauchemar en un véritable délice !